YouTube, avec 40% de part de marché, vise les entreprises

YouTube

Publié le : 02 août 20173 mins de lecture

https://web.archive.org/web/20100522230134/https://www.digiculture.fr/wp-content/uploads/2010/03/youtube.jpgLe 24 mars dernier, le directeur des partenariats de YouTube pour la France et l’Europe de l’Est, Anthony Zameczkowski a répondu au chat LaTribune.fr : cela nous offre quelques enseignements intéressants sur l’évolution de cette plateforme communautaire spécialisée. On apprend par exemple que YouTube peut être utilisé de différentes façons par les entreprises :

1) pour promouvoir ses contenus dans le monde entier sans barrière géographique et toucher une audience mondiale. Par exemple ITV a rencontré un succès important sur YouTube lors de la diffusion de la vidéo de la chanteuse Susan Boyle, qui a été vue plus de 100 millions de fois en 2009.

2) You Tube est devenu également un « focus group » en temps réel permettant à des producteurs de tester des nouveaux formats et d’analyser précisément l’audience grâce à YouTube Insight.

3) Les groupes de média voient en YouTube l’opportunité de générer des revenus complémentaires à travers la publicité et on constate que YouTube devient très pertinent pour rentabiliser ses contenus sur Internet.

4) Content ID n’est pas seulement utilisé par les groupes de médias pour protéger leurs droits mais également comme une opportunité pour générer des revenus. Par exemple, 33 % des vues monétisables sur YouTube viennent de l’usage de cet outil (au total 1 milliard de vidéos monétisées par semaine).

Le nom de domaine « YouTube » est déposé le 15 février 2005 à San Francisco par Chad Hurley, Steve Chen et Jawed Karim , trois ingénieurs âgés d’à peine 30 ans. Leur idée : développer un site pour partager plus facilement ses vidéos. Ces dernières, notées par les utilisateurs, peuvent être soit de « fabriquées maison » soit piochées ici et là…

Il existe plusieurs plateformes dédiées au partage de contenu musical, vidéos et séries, à l’image du site http://blogandbe.com.

Plan du site